JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

Beauty Test : l’éponge Konjac

By  |  2 Comments

Hello girls !

aujourd’hui je vais vous parler de mon expérience Konjac.
Depuis le temps qu’on nous vante les mérites de cette éponge asiatique, je me devais de me faire ma propre idée en la testant moi-même, en me sacrifiant pour VOUS qui lisez ce blog!
Ne me remerciez pas.

eponge-konjac
Tout d’abord, l’éponge Konjac, qu’est-ce ?
« Consommé au Japon depuis plus de deux mille ans, le konjac possède des vertus nutritionnelles qui ont conquis l’Occident. Coupe-faim, détox et hypocalorique – 3 calories pour 100 grammes –  cette racine asiatique est donc surtout reconnue pour être un allié minceur. Mais pour une poignée d’adeptes de cosmétiques naturels et, depuis plus d’un siècle, pour les Japonais, le konjac c’est aussi un produit de beauté du quotidien. Détourné sous forme d’éponge, elle exfolie et nettoie tout en douceur.  »

Source : ELLE

Forcément, ça donne envie d’essayer. Si en plus vous faites une recherche Google sur l’éponge Konjac, vous allez tomber sur moultes articles de bloggueuses l’ayant testé et ayant fait l’éloge de cette éponge si mignonne.
Mais ça, c’était avant que j’écrive cet article ( salut à toi jeune lectrice qui cherchait des renseignements sur l’éponge Konjac !)konjac-sponge-company-eponge-konjac-a-l-argile-verte

J’ai donc sauté le pas je me suis achetée non pas une, mais deux éponges Konjac à l’argile rose sur Oh My Cream. La couleur a, semble-t’il, son importance : l’éponge à l’argile rose convient aux peaux ultra sensibles, donc convient à ma peau. Il en existe des noires, des blanches, et probablement d’autres couleurs encore, avec chacune ses propriétés.

L’éponge Konjac est vendue dans un sachet hermétique, et lorsque vous la sortez elle est déjà humide afin de conserver son moelleux et ses propriétés, et déjà là on a une contradiction : la marque Konjac de chez Oh My Cream les préserve dans de l’humidité, tandis que chez Konjac-sponge elle est délivrée totalement desséchée pour qu’elle reste 100% dénuée de produits chimiques :

« Il existe des éponges Konjac vendues mouillées dans des sachets en plastique. Afin de ne pas moisir les fabricants y ont incorporé des conservateurs de types parabenes ou MIT. Certains revendeurs peut scrupuleux disent que c est de l’eau distillée. C’est bien évidemment faux! Faites l’expérience vous mêmes: prenez une éponges Konjac, imbibez la d’eau distillée et mettez la dans un sachet plastique, vous verrez le résultat: l’eponge sera moisi!! Pour que vous soyez sûr qu’elle ne contient pas de parabenes ou autres conservateurs nous vous la proposons sèche! » source : Konjac-Sponge

Alors qui croire ?

J’en viens maintenant au vif du sujet : le test. J’ai sorti l’éponge de son sachet, je l’ai rincée à l’eau tiède, l’éponge à gonflé et est devenue toute moelleuse, mais, soucis : comment s’en servir ? Si je dois me démaquiller avant, alors elle ne me sert à rien, et si je dois me démaquiller avec, elle deviendra toute sale!
Je me suis donc démaquillée avant et ai terminé mon démaquillage avec l’éponge. C’est vrai que la texture est agréable, c’est moelleux sur la peau et tout doux. Problème : vous êtes obligée de l’utiliser avec de l’eau du robinet. Logique. Or si vous avez la peau méga-sensible comme moi, l’eau du robinet est à éviter très fortement ( rincez-vous avec de l’eau thermale par exemple et éviter les nettoyages au savon répétitifs). N-02_2_grande
Une fois le rituel Konjac terminé : rien à dire, ma peau est d’une extrême douceur, et on dirait même qu’elle a un léger film hydratant par dessus.
Le lendemain j’ai recommencé ce rituel Konjac, forcément puisqu’on me dit que c’est exceptionnel pour la peau etc. Puis encore le lendemain, jusqu’à que je réalise que j’ai de plus en plus de petits boutons d’irritation, de rougeurs autour du nez et surtout une sécheresse épidermique avec début de rougeur au niveau des pommettes. Et oui, tout comme la Clarisonic qu’on nous a vanté il y a quelques années, l’éponge Konjac est tout aussi agressive que cette brosse rotative si elle est utilisée régulièrement : elle agresse le film protecteur de la peau, et de ce fait la peau crée des boutons !
J’ai donc arrêté l’éponge Konjac et, Oh! surprise ! Les boutons et les irritations sont partis !
Conclusion : L’éponge Konjac, oui, mais c’est comme le brushing : pas plus de deux fois par semaine et n’attendez pas de miracle !

J’espère que cet article vous aura aidé !

Konjaquement votre

signature-F

 

Fédora

Graphiste spécialisée dans la mode et passionnée de création, j'ai travaillé pour plusieurs marques renommées qui ont forgé mon amour de la Mode. En parallèle de mon travail et de ce blog, j'ai créé ma marque de bijoux Tamar Jewellery. J'aime, je ris, je pleure, je crée et j'essaye de vous partager tout ça dans ce blog fait avec amour ! Envie de me contacter pour une collaboration ? fedora@theshowroomproject.fr

2 Comments

  1. Stibon esther

    novembre 27, 2015 at 4:09

    merci de vous etre sacrifiée vous méritez une Statue
    Peut être tentée celle qui est sèche … Mais bon vous avez suffisamment souffert
    Bon week end

  2. Ecocentric

    décembre 1, 2015 at 4:50

    En effet, il ne faut éviter de l’utiliser chaque jour pour ne pas irriter votre peau. De plus, évitez de l’acheter préalablement mouillé, votre peau vous en remerciera :-) Sinon le produit n’est pas mal en soi.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Hé Hé Hé !