JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

#5 : Une après-midi à Nara

By  |  3 Comments

Hello tout le monde!

Je continue de vous raconter mes aventures au Japon ! Je vous rassure, c’est bientôt terminé, mais avouez que ça vous fait un peu voyager virtuellement !

La dernière fois, je vous racontais mon court séjour à Kyoto, aujourd’hui je vous parle de la superbe après-midi que j’ai passé à Nara!

La ville de Nara est située à 20 minutes de Kyoto, et lorsque ma sœur et moi avions appris que l’on pouvait y nourrir des biches en liberté nous nous sommes dit que cela valait la peine de faire un crochet par cette ville!

Et nous avons eu tellement raison!

Nara fut la capitale du Japon en 710 et a gardé de ces années de gloire de magnifiques temples et monuments à visiter. Visiter Nara, c’est voyager dans le temps !

L’autre particularité de cette ville est le fait qu’elle compte prêt de 1200 daims en semi-liberté. Ces daims avaient autrefois le statut de divinité dans la religion Shinto, et en tuer 1 était carrément passible de peine de mort!nara_park_deerAujourd’hui ils ont perdu leur statut de messager des dieux, mais restent toujours les stars du Nara Park dans lequel on peut se balader en admirant les temples tout en se faisant bouffer les poches par des bébés daims en quête de biscuits…nara_park_4 Lorsque l’on arrive dans la gare centrale de Nara, on ne peut pas se tromper : on est vraiment dans Biche-land : le daim est représenté en logo PARTOUT, même dans le bus ! nara_busnara_park_deer_2Ils sont trop kawaï ces Japonais !


Le magnifique soleil nous annonçait déjà une superbe journée. Nous montons dans le biche-bus ( dans lequel il est déconseillé de faire plus d’1m68 tellement les sièges sont petits) puis nous descendons à Nara Park et très vite on est plongé dans l’ambiance: ici , le daim est roi, il est chez lui et t’as plutôt intérêt à lui donner à bouffer. nara_park_3nara_park_2nara_park_1D’ailleurs, pas bête, tous les 300 mètres des nanas dans des stands te vendent des biscuits pour les daims à 150 yens ( 1 euros à peine), et, chose étrange, comme si un plan machiavélique avait été établi entre eux, ce n’est JAMAIS vers les vendeuses de biscuits que les daims se dirigent, mais bien sur nous, pauvres touristes, contraints d’aller acheter des biscuits pour assouvir leur insatiable appétit.nara_park_8Je peux vous dire que le daim n’a pas peur d’aller fouiller dans les poches de vos sacs ou manteaux, voire de les bouffer pour aller trouver des biscuits. Loin d’être bêtes, ils savent exactement ce que vous avez dans vos mains, et si vous voulez qu’ils vous foutent la paix, il faut leur montrer que vos mains sont vides et là ils se barrent, ingrats. nara_park_deer_3nara_park_11nara_park_10

Certains même n’hésitent pas à vous donner des petits coups de têtes, il y a d’ailleurs des panneaux d’avertissement pour vous rappeler qu’il s’agit de bêtes sauvages, et non de petits chatons mignons.nara_park_warningje vous rassure personne n’a été blessé durant cette balade, et même si j’ai parfois poussé des petits cris stridents j’ai surtout passé une moment inoubliable. Ces daims sont vraiment l’attraction de la ville, car ils n’ont pas peur, ont vraiment du caractère, et observer les enfants japonais les nourrir et éclater de rire ensuite était vraiment une scène adorable.


Nous avons vogué le temps d’une après midi entre les daims, les temples et les monuments historiques de Nara.
Le soleil et la fraicheur nous donnaient l’impression d’être à la montagne, c’était si agréable !
Nous sommes arrivés au niveau d’une allée qui s’appelle à juste titre « l’allée de la tranquillité » où nous nous sommes arrêté un quart d’heure, en dehors du temps, le soleil sur le visage et un léger vent frais, avec les daims qui se reposent juste à coté de nous… des moments comme seul le Japon peut vous offrir ! nara-park_forestnara_park_treenara_park_theshowroomproject nara_park_theshowroomproject_3nara_park_theshowroomproject_2 nara_park_showroomproject_5 nara_park_showroomproject_4nara_park_allée_de_la_tranquillite


Partout, des EMA jonchaient les abords de chaque temple. Les EMA sont de petites plaques en bois sur lesquelles on écrit une prière ou un vœu. Elles sont le plus souvent vendues aux abords des temples et leurs bénéfices servent à entretenir celui-ci. Les japonais ont pour habitude d’acheter une EMA pour demander, par exemple, la réussite à un examen. Il s’agit d’une tradition Shinto.nara_park_wishes_2nara_park_wishes20150105_134410 20150105_134423


Si vous prévoyez d’aller à Kyoto, pensez à débloquer une petite après midi pour aller à Nara. Ce n’est qu’a 20 minutes, et très facile d’accès !

La prochaine fois, je vous parlerai d’oeufs noirs et de Mont Fuji.

signature-F

Fédora

Graphiste spécialisée dans la mode et passionnée de création, j'ai travaillé pour plusieurs marques renommées qui ont forgé mon amour de la Mode. En parallèle de mon travail et de ce blog, j'ai créé ma marque de bijoux Tamar Jewellery. J'aime, je ris, je pleure, je crée et j'essaye de vous partager tout ça dans ce blog fait avec amour ! Envie de me contacter pour une collaboration ? fedora@theshowroomproject.fr

3 Comments

  1. Béné

    février 10, 2015 at 5:53

    Photos tres belles, comme a chaque fois.
    J’ai trouve les dains moins aggressifs que ceux de Miyajima ou j’en a vu bousculer une dame pour des biscuits 🙂

    • Fédora

      Fédora

      février 15, 2015 at 11:48

      Merci pour ton commentaire Bene, ton blog a l’air génial!!

  2. Sophie k

    février 10, 2015 at 3:27

    Je n’ai qu’un mot: magnifique! Tu es une excellente reporter, et une journaliste pleine d’humour et de sensibilité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Hé Hé Hé !